Glycosciences : vers des biocapteurs pour identifier les groupes sanguins

27 June 2018
En direct des labos de l'Institut de chimie, le CERMAV à l'honneur : Les surfaces de nos cellules sont recouvertes d’une couche composée de sucres, clé des interactions avec de nombreuses protéines. Lors d’une infection par une bactérie, cette dernière vient ainsi se lier aux sucres sur nos cellules, via un récepteur protéique bactérien. Des chercheurs du Centre de recherches sur les macromolécules végétales (CNRS) et du Centre de biotechnologie industrielle autrichien (ACIB, Graz) ont réussi à modifier la façon dont un tel récepteur interagit avec les groupes sanguins humains.